Les poissons

Le Tarpon C'est le plus grand, le plus beau, le plus fort des poissons de sport, sauf que l'on ne sait trop qui du pêcheur ou du Tarpon dirige le combat. On en a même vu prendre le bateau d'assaut. (Extrait de Grand Air Passion).Le Tarpon n'ayant aucune valeur alimentaire, très peu d'études leur ont été consacrées. Ce diable de poisson inchangé depuis des millénaires, possède des particularités exceptionnelles et qui lui ont permis justement de survivre à tout prix envers et contre tous, je citerai entre autre les points suivants: Une grosse femelle peut pondre plus de 20 millions d'oeufs. Récupéré sur une femelle de 63.5 kg et de 2;01 m. Cela représentait 12.5 kg d'œufs. Impressionnant ! Les jeunes fraîchement éclos dans les zones de mangroves et d'estuaires sont déjà équipés de deux systèmes respiratoires (fait unique chez les poissons), qui leurs permettent de survivre dans des eaux très chargées en limon (Eaux boueuses) , très pauvres en oxygène, ce qui n'est pas le cas des autres poissons. Les tarpons sont "Euryhalins" Ils sont capables de supporter des variations de salinités très importantes et même de survivre longtemps en eau douce ( lac Maracaibo au Venezuela). Le seul prédateur à sa taille reste le requin ( Requin-marteau en Sierra Leone ). J'y ajouterai sans hésiter " l'Homme". Ce sont de grands migrateurs et il n'est guère facile de connaître leurs errances. En Guyane on peut supposer qu'ils circulent des îles vers la côte et vice versa ? J'ai observé en Décembre 1999 des concentrations énormes de poissons de 40 à 90 kg dans notre zone de pêche favorite (pointe de l'île st Joseph) 18 départs en 5 heures et prés de 80 poissons touchés en trois semaines, ceci se passe de tous commentaires ! La duré des combats est variable et dépends pour beaucoup de la capacité technique (expérience ) et physique des pêcheurs ! Ce que je peux dire avec 12 ans d'observations c'est qu'un pêcheur moyen sans expérience sur les gros poissons mettra environ 1 heure sur un tarpon de 50 kg ! et cela peut aller sur d es combats de plus de 2 heures avec les mastards de l'espèce, 90 à 100 kg ( Guyane ) Ces poissons ont tous été relâchés sans avoir été gaffés et l'hameçon retiré ! Le poids moyen des tarpons africains pris serait de l'ordre de 85kg et en Guyane d'environ 75 kg. Sur 48 chromosomes de l'espèce, un seul est différent, entre les populations situées de part et d'autres de l'Atlantique. Cela explique peut-être les différences de comportement pendant les combats observées par les pêcheurs qui ont eu la possibilité de pêcher en Afrique et en Guyane. Le Palika serait plus rapide, plus combatif, et plus agile que son cousin africain ! Plutôt Sympa ! Un Tarpon de 50 kg est âgé de 25 ans, un 100 kg d'environ 50 ans ! A méditer très sérieusement si l'on veut protéger ce merveilleux et fabuleux poisson. Les scientifiques sont capables de déterminer l'âge de ces poissons grâce aux "otolithes" sorte de concrétions calcaires situés du côté des oreilles, très difficiles à extraire. Les Accoupas... L'Accoupa rouge tel qu'il est nommé en langue vernaculaire est un magnifique poisson qui ressemble beaucoup à nos maigres de la région des Landes ou à la courbine africaine. Proche cousin, il existe pourtant une différence fondamentale, au niveau de leurs poids respectifs. La courbine pouvant dépasser les 50kg alors que nos accoupas atteignent tout au plus 30kg. (record Palika 23 kg) C'est un poisson qui se défend magnifiquement, il faut absolument le pêcher sur du 20 livres maximum (9kg), pour pouvoir apprécier le combat .Il existe une grande variété d'accoupas: Aiguille, Chasseur, bosse, etc... Il est très recherché par tous les pêcheurs de Guyane, pour la qualité de sa chair, fine et sans arêtes. Grégaires, ils se déplacent en bancs important et à des moments particuliers de la marée. Il n'est pas rare sur un coup de pêche de remplir les glacières très rapidement ! Sa pêche demande une technique particulière, je vous expliquerai la nôtre La Carangue C'est une espèce largement répandue dans les mers chaudes du globe et qui se pêche de toutes les manières possibles. A la traîne, au posé, au lancer, à la mouche. Très, très répandu en Guyane (Hippos) dans la zone de chalutage c'est un vrai plaisir de les pêcher sur 20 livres à la mouche ou au popper ! Bagarreuse en diable, elle engouffre littéralement tout ce qu'on lui présente. J'ai vu couramment des carangues de 15 kg "avaler un 18 magnum" et ne laisser dépasser que la bavette métallique ! Surprenant, indeed ! (Record Palika 27 kg) ce sont vraiment des poissons voraces. Rapides, puissantes, j'en ai vu des centaines mêlées à des bandes de requins se gavant des rejets des chalutiers sans qu'elles soient inquiétées, elles savent utiliser à merveille leurs corps plats pour résister à la traction de la ligne. De nombreuses variétés existent, dont une, "l'Ignobilis" qui fréquente l'océan indien et qui peut atteindre 50 kg, de couleur sombre. c'est une vraie teigneuse également et de poids ! Les Loches de Guyane C'est le nom de ce gros serranidé appelé également mérou, (Epinephelus itajara) dont la taille atteint parfois les 2 m. C'est une espèce largement répandue dans toute les mers chaudes. Présente également en Méditerranée et connu sous le nom de mérou noir (serranus gigas niger), qui sans atteindre le poids de ses cousins tropicaux, reste une proie convoité et facile pour les plongeurs . Depuis l'interdiction de leur chasse ils commencent à réapparaître. En Guyane cette espèce plutôt migratrice atteint des poids records dépassant les 100 kg couramment et pouvant atteindre 300 kg ( loche du Mexique ou du Pacifique). J'ai assisté en Nouvelle Calédonie à la sortie d'une loche (Promicrops lanceolatus) à l'aide d'une petite grue qui a faillie basculer à l'eau sous le poids du poisson : 420 kg !.Ce sont des poissons très craints des pêcheurs plongeurs de perles (Japonais). Leurs chairs est estimée, et ils représentent de ce fait une ressource économique certaine. Ces poissons n'ont aucun intérêt en pêche sportive, facile à pécher il n'oppose au pêcheur que leur poids et que quelques coup de tête !

12 votes. Moyenne 2.08 sur 5.

Commentaires (8)

1. myriam 12/02/2005

c'est pas assez il maue des poisson en plus sur le site sur lequel vous nous envoyez la page est introuvable

2. vincent 04/04/2005

il y a bcp d otre especes de poisson en mer et en eau douce a decouvrir

3. .... 14/04/2005

tro nul !

4. callico lionel 13/10/2005

merçi d'avoir fait ce travail , des infos sur ce poisson on en trouves pas sous le sabot du premier cheval n'en deplaise a d'autres, je pars bientot en deplacement en guyanne et je reviens des bijagos sans avoir pu toucher un tarpon , si vous voulez bien je suis preneur de plus de renseignements.
lionel

5. ornella 26/10/2005

j aimerais bien avoir toutes les photos de tou les poissons guyanais

6. julie 29/10/2005

vous voyer le requin toute en haut de la page ma copine (mégane masotta) ma di que quand elle etait en guyane ces requin lui tournait autoure d'elle et oui c ce qu'elle ma di c une menteuse.

7. petolon 24/11/2005

Manque beaucoup de photos pour + pédagogie nécessaires pour faire prendre conscience à une certaine population que la faune n'est pas à tuer et à vendre sur le bord de la route.....& au marché de ST. Laurent....

8. ;;;;;;;;;;;;;;;;; 07/12/2005

c est quoi toutes ces conneries???????????

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site
Guide Guyane

×